COMPOSITION BELGE

 

detective-image-animee-0006A identifier

Chasseur alpin et parachutiste…

ALMA

ALMA (Atelier Liégeois de Moulage Artistique) Michel Klimov, bon sculpteur élabore des soldats en composition dans un petit atelier installé dans son domicile privé. Pour répondre à une demande de figurines à vendre à bas prix, il reprend en 1938  la marque « fabrication belge » inscrite sous la terrasse ovale. Un an plus tard elle sera remplacée par la marque « ALMA »  que l’on retrouve sous terrasse rectangulaire. Ces soldats sont de mois bonne qualité mais elle comprends des modéles que l’on ne retrouve pas dans la collection DURSO. La marque disparaît fin 1945.@Made in Belgium de Witmeur/Herman

Sous la terrasse des tambours on retrouve le marquage ( un peu effacé)   » Alma et fabrication belge ». 

P1240396 1000x863P1240397 689x1000

P1240504 557x297

Bon Marché / NAZAIRE BEUSAERT 

« Au bon marché  » Production de 1938 à 1945 environ, représentant armées Belge, Française etc, et d’une hauteur de 75mm, marquage BM.

P1240408 1000x816

P1240477 440x1000

Le drapeau n’est pas d’origine.

P1200596 892x638

CLAIRON

En 1923 Jean Ciset ouvre un magasin de jouets. De détaillant il devient grossiste et importe des jouets principalement d’Allemagne. Ces productions s’inspirent pour certaines figurines de NB, Durso ou Incamin.. Liège de 1935 à 1950, figurines de 68mm @Figurines « made in Belgium »

P1240426 1000x833

P1240427 1000x747

 

P1240428 749x999

Farwest :

P1240441 1000x512

Marquage : Made in Belgium et un clairon

CURIOSITÉ

Petit objet de WW1 : plaque immatriculation pour vélo. Ainsi les autorités pouvaient taxer les propriétaires. Déjà des taxes !

P1150679 696x1000

DURSO

DURSO la plus connue des marques belge. Voir aussi ALMA

En aura-t-il fait rêver des enfants, ce Letton d’origine, né en 1905, venu à Liège en 1925 pour suivre des études d’ingénieur des mines. Les difficultés financières de sa famille vont le contraindre à abandonner ses études et à gagner sa vie en faisant plusieurs petits métiers.

Il était doué pour la sculpture et un jour, sur les conseils d’un ami, il se lance dans la fabrication de petits soldats. Il travaille chez lui. Peu à peu, ses figurines qui ne portent comme marque que le mot «Belgique» ou «Fabrication belge», rencontrent un certain succès.

En 1938, il crée sa propre marque : «Durso». C’est la contraction de la devise «Duratum ac Solidum» (dure et solide), trouvée par un père jésuite du collège Saint-Servais voisin de Michel Klimov dont l’atelier se trouve au 87 de la rue Saint-Gilles. Les emblèmes seront soit un petit grenadier dans sa guérite ou un chevalier entouré de la devise.

Pendant la guerre, le faiseur de petits soldats aura des problèmes avec l’occupant qui ne voit pas d’un bon oeil que, fût-ce dans des miniatures, des soldats allemands risquent d’être attaqués par des soldats russes.

Au début de la guerre, l’atelier compte 63 personnes et produit plusieurs milliers de figurines par jour. La guerre ralentit la production qui reprend de plus belle à la libération.

Nettement moins chers qu’en plomb, les petits soldats sont fabriqués en une sorte de pâte dont la composition, du moins dans ses proportions, est restée mystérieuse. Il y a de la craie, du plâtre, de la colle, de la sciure de bois, de la dextrine, de la corne et des rognures de papier. Ils font fureur au rayon jouets du Grand Bazar au moment de la Saint-Nicolas. 

A partir de 1961, l’arrivée des soldats en plastique impose une nouvelle stratégie à Michel Klimov. Il va alors se tourner vers le marché des collectionneurs et produire des séries de figurines sur commande pour des associations, des musées et des types régionaux pour le secteur des souvenirs touristiques. @La Libre Belgique 2004

1935 : les premières figurines :

Les terrasses sont d’abord ovales marquée « Belgique ou Belgium » puis carrées ou rectangulaires et marquées « fabrication belge ».

P1240381 1000x675Différents insignes peints sur les uniformes :

P1240393 1000x262

P1200571 637x407

P1240382 1000x876

P1240383 649x948

P1200566 673x387

P1240350 1000x593

Variation de couleurs pour ces lanceurs de grenades. Couleur brune comme pour les Chialu/Confialari..

Série différents porte drapeaux :

P1240379 1000x999

Série diverse terrasse carrée :

P1240347 1000x897

Série différents défilants :

P1240348 1000x758

Série différents officiers défilants :

P1240349 1000x623

Série tireurs couchés : à noter la position originales des pieds des tireurs au fusil :

Fanfares, casque anglais et casque américain :

P1240391 1000x596

P1240390 1000x706

Série Far West :

P1240380 590x1000

Les différents socles :

P1140931.JPG

Extrait « figurines made in Belgium »  J Witmeur et P Herman tous droits réservés

G.J

La grande inconnue ? Marque qui suscite bien des interrogations . Bruxelles de 1935 -1950. GJ serait les initiales du sculpteur biélorusse qui fabriquait des figurines pour le magasin « au bon marché ». @Figurines « made in Belgium »

Avis d’un collectionneur : les figurines produites après guerre par le fondateur de GJ ne portent plus la marque GJ sous le socle. Les figurines GJ produites après guerre sont reconnaissables par le style très particulier de GJ (grande qualité de sculpture, beauté des couleurs…)

P1200312 840x613

Made in Belgium et GJ

P1240446 939x1000

A noter la forte ressemblance avec le tireur à genoux Solido. Celui-ci n’a pas de marquage et terrasse lisse. Je l’ai classé chez GJ car il est de très bonne qualité.

G.M.P

Marque peu connue et non référencée. « Paul Herman, dans le livre d’or des jouets made in Belgium indique à la page 159 que GMP a produit des soldats de 4 à 7 cms. C’est la firme Beluco située chaussée de Vleurgat à Bruxelles qui les produisait @forum soldat plastique

Marins aux sémaphores. 40 mm

INCAMIN

Bruxelles de 1939 à 1948. Dans le nom on retrouve les premières lettres de « incassable » et les lettres « mim » signifient « maximum in minimum ». Production éphémère de bonne qualité, principalement des sujets western. En 1948 la société est reprise par Durso.

P1160321

NAZAIRE  BEUSAERT 

Dienze de 1930 à 1955, sujets en pâte de papier et d’argile de 60 à 70 mm, terrasse marquée « NB ». Passant un contrat avec le magasin Bon Marché de Bruxelles les terrasses sont signées « BM »  (voir ci-dessus)

Série 60 mm :

P1240503 590x1000

P1240493 897x1000

 Série en 70 mm :

P1160375

NEUMANN et Cie 

Liège (-1931.1955+/-)  Firme créée par les armuriers Neumann dans les années 30. Il n’y a pas de liste complète de fabrication. Elle est inspirée par Durso et Elastolin. Le dessous de terrasse  est marquée « Fabrication belge » 

5DEA9B1B-3C63-4996-9F9E-5E2C5C565014

Image boite @www.soldatini.eu

P1240385 862x1000

P1220593 1000x283

P1240415 846x1000

P1220494 961x538

R.B BELGA

Pas de renseignements sur cette marque Belge. Hauteur 55 mm.

P1240444 1000x589P1240445 1000x657

Le brancard est avec armature métallique et tissu

P1220156 617x479

SOLIDO

Bruxelles après 1945, production de jouets en pâte de 70 mm.  Peu d’informations sur ce fabriquant, la production des figurines en composition a duré de 1945 à 1960. La production plastique débute à partir de 1960.@made in Belgium

Différentes variations de défilants : 

P1240508 1000x777

P1240527 1000x860

La gendarmerie Belge casque et képi :

P1240509 1000x777

Différentes variations, soit troupe congolaise/continentale, soit  variations des couleurs pour les pompons, cartes, ou képis :

A noter la forte ressemblance avec le tireur à genoux chez G.J. Celui-ci porte bien le marquage Solido !

Le farwest…

P1240513 (2) 577x1000

TRIUMF 

Triumf ou Triumph : Mechelen (malines) 1946-1950 +/-  Manufacture fondée au lendemain de la libération. Elle présente un catalogue fourni principalement focalisé sur les armées alliées. Soldats de +/- 7cm et les terrasses ne présentent pas de marque de fabrique @Figurines « made in Belgium »

P1240527 1000x777

P1240530 750x900

CA221…Association